• Vidéo AC
  • Vidéo Alfa Romeo
  • Vidéo Alpine
  • Vidéo Ariel
  • Vidéo Ascari
  • Vidéo Aston Martin
  • Vidéo Audi
  • Vidéo Bentley
  • Vidéo BMW
  • Vidéo Bugatti
  • Vidéo Caterham
  • Vidéo Chevrolet
  • Vidéo Chrysler
  • Vidéo Citroen
  • Vidéo Corvette
  • Vidéo Dodge
  • Vidéo Ferrari
  • Vidéo Fiat
  • Vidéo Ford
  • Vidéo Ford Mustang
  • Vidéo Gumpert
  • Vidéo Honda
  • Vidéo Hummer
  • Vidéo Jaguar
  • Vidéo Jeep
  • Vidéo Koenigsegg
  • Vidéo Lamborghini
  • Vidéo Lancia
  • Vidéo Landrover
  • Vidéo Lexus
  • Vidéo Lotus
  • Vidéo Maserati
  • Vidéo Maybach
  • Vidéo Mazda
  • Vidéo McLaren
  • Vidéo Mercedes
  • Vidéo MG
  • Vidéo Mini
  • Vidéo Mitsubishi
  • Vidéo Nissan
  • Vidéo Opel
  • Vidéo Pagani
  • Vidéo Peugeot
  • Vidéo Porsche
  • Vidéo Renault
  • Vidéo Rolls Royce
  • Vidéo RUF
  • Vidéo Saab
  • Vidéo Saleen
  • Vidéo Seat
  • Vidéo Shelby
  • Vidéo Skoda
  • Vidéo Smart
  • Vidéo Subaru
  • Vidéo Suzuki
  • Vidéo Toyota
  • Vidéo TVR
  • Vidéo Venturi
  • Vidéo Volkswagen
  • Vidéo Volvo
  • Vidéo Wiesmann
Vidéos motos

FIAT 500 ABARTH 695 TRIBUTO FERRARI

Partager sur Facebook

La renaissance de la griffe Abarth a permis aux amateurs du genre de retrouver un peu de piquant dans le clan des Fiat sportives. Après les 500, Grande Punto Abarth et Abarth SS, voici le pot de yaourt au bifidus actif de retour sous les feux des projecteurs, plus vitaminé que jamais. La Fiat 500 Abarth 695 Tributo Ferrari, conçu sur une base de 500 Abarth SS, développe en effet 180 ch via son 4 cylindres 1.4 litre T-jet, soit 45 ch de plus que la version classique !

Presque aussi puissante que les versions « Assetto Corse » vouées aux courses monotypes sur circuit, la 500 Abarth 695 Tributo Ferrari se prend pour une Ferrari : elle adopte une carrosserie rouge, bien entendu, un équipement aérodynamique plutôt méchant, des optiques au xénon, des coques de rétroviseurs en carbone et des jantes grises de 17 pouces au dessin inspiré des roues Ferrari. Bref de quoi revendiquer son appartenance au clan des véritables sportives.



Mécaniquement, outre l’adoption de la configuration la plus puissante du 1.4 litre T-jet, on découvre une boîte robotisée à commandes au volant digne d’une Ferrari F430, des freins majorés avec étriers à 4 pistons signés Brembo et disques ventilés-percés, un tarage de suspension spécifique et un échappement dit « dual-mode » plus sonore au-delà de 3000 tr/mn. Une fois installé à bord, on apprécie l’habitacle spécifique doté notamment de sièges façon baquets signés Sabelt en carbone et cuir, le volant cuir à inserts rouges, le bloc d’instruments spécifique et le pédalier racing. Il ne manque rien à cette Fiat 500 collector. Seule inconnue, le tarif…

Qu'en avez vous pensé?

+1 -1

Posté par
taz34400

CatégoriesFiat

Inscrivez-vous!
4248360
3978335
3755675

Suite...

Derniers inscrits

jamesrorgeharryaluthandreadomssakulin55

Derniers commentaires

kaminskimyrtkaminskimyrtslaasdustslaasdust

Dernières vidéos

taz34400taz34400taz34400taz34400