• Vidéo AC
  • Vidéo Alfa Romeo
  • Vidéo Alpine
  • Vidéo Ariel
  • Vidéo Ascari
  • Vidéo Aston Martin
  • Vidéo Audi
  • Vidéo Bentley
  • Vidéo BMW
  • Vidéo Bugatti
  • Vidéo Caterham
  • Vidéo Chevrolet
  • Vidéo Chrysler
  • Vidéo Citroen
  • Vidéo Corvette
  • Vidéo Dodge
  • Vidéo Ferrari
  • Vidéo Fiat
  • Vidéo Ford
  • Vidéo Ford Mustang
  • Vidéo Gumpert
  • Vidéo Honda
  • Vidéo Hummer
  • Vidéo Jaguar
  • Vidéo Jeep
  • Vidéo Koenigsegg
  • Vidéo Lamborghini
  • Vidéo Lancia
  • Vidéo Landrover
  • Vidéo Lexus
  • Vidéo Lotus
  • Vidéo Maserati
  • Vidéo Maybach
  • Vidéo Mazda
  • Vidéo McLaren
  • Vidéo Mercedes
  • Vidéo MG
  • Vidéo Mini
  • Vidéo Mitsubishi
  • Vidéo Nissan
  • Vidéo Opel
  • Vidéo Pagani
  • Vidéo Peugeot
  • Vidéo Porsche
  • Vidéo Renault
  • Vidéo Rolls Royce
  • Vidéo RUF
  • Vidéo Saab
  • Vidéo Saleen
  • Vidéo Seat
  • Vidéo Shelby
  • Vidéo Skoda
  • Vidéo Smart
  • Vidéo Subaru
  • Vidéo Suzuki
  • Vidéo Toyota
  • Vidéo TVR
  • Vidéo Venturi
  • Vidéo Volkswagen
  • Vidéo Volvo
  • Vidéo Wiesmann
Vidéos motos

CATEGORIE F1

hit - vote - date

En 2014, la F1 entre dans une nouvelle ère avec l'arrivée des moteurs hybrides. Fini les V8 atmosphériques, place aux V6 turbo à récupération d'énergie. Un progrès technologique indéniable qui a un inconvénient majeur : le son dégagé par cette nouvelle motorisation.<br /><br />Le spectateur de F1 est gâté...Celui qui à la chance d'assister à un Grand Prix du moins. L'expérience est unique. Il y a de quoi combler tous les sens. On pense d'abord à la vue et l'ouïe, évidemment. L'odorat n'est pas en reste, même si tout le monde n'est pas tenu d'apprécier les effluves des gommes qui se consument sur l'asphalte surchauffé d'un circuit. Pour le toucher, c'est plus délicat. Sebastian Vettel semble pourtant particulièrement apprécier caresser sa Red Bull après un bon résultat.Après tout, pourquoi pas ?<br /><br />Mais le clou du spectacle, c'est ce retentissant défilé de bolides multicolores. La partition jouée par les V8 qui tournent à plein régime n'a rien d'un bruit, c'est une mélodie. Après, certains la trouveront plus ou moins douce. Malheureusement, cela ne va pas durer. La sonorité légendaire des F1 est en danger. L'année prochaine, les V8 atmosphériques seront remplacés par des V6 turbo. Récemment, Mercedes a décidé de lever le voile, ou plutôt le silence sur son futur moteur V6 turbo. Le motoriste allemand a publié une vidéo qui simule un tour du circuit de Monza avec une F1 équipée du bloc 2014. Le résultat est pour le moins...déroutant.<br /><br />Quelle déception ! On se croirait, au sens propre comme au figuré, dans un jeu vidéo. Le son a certes été enregistré sur un moteur qui tourne au banc d'essai. A l'air libre, la sonorité du moteur pourrait donc s'avérer un peu différente. Mais tout de même, quelle régression par rapport au V8 !<br /><br />Bien évidemment, ce changement de motorisation marque un progrès technologique indiscutable. Le V8 atmosphérique est remplacé par un bloc V6 turbo hybride, équipé d'un système de récupération d'énergie. Deux petits moteurs électriques permettront aux pilotes de bénéficier d'un supplément temporaire de puissance à chaque tour. La consommation sera ainsi réduite de 40% par rapport aux V8 actuels.<br /><br /> <br /><br />Malheureusement, les ingénieurs semblent avoir sacrifié le son sur l'autel du progrès technique et de la consommation. Les nostalgiques regretteront amèrement le hurlement rageur des V12. Une motorisation abandonnée depuis près de 20 ans en F1. Quel dommage ! Car le rugissement du V12 Matra de la Ligier de Jacques Laffite sur le circuit de Monza à de quoi faire passer le futur V6 hybride pour un vulgaire moteur de voiture télécommandée.<br /><br />

03/11/2013

Le son des F1 va dans le mur

vote vote vote

En 2014, la F1 entre dans une nouvelle ère avec l'arrivée des moteurs hybrides. Fini les V8 atmosphériques, place aux V6 turbo à récupération d'énergie. Un progrès technologique indéniable qui a un inconvénient majeur : le son dégagé par cette nouvelle motorisation.

Le spectateur de F1 est gâté...Celui qui à la chance d'assister à un Grand Prix du moins. L'expérience est unique. Il y a de quoi combler tous les sens. On pense d'abord à la vue et l'ouïe, évidemment. L'odorat n'est pas en reste, même si tout le monde n'est pas tenu d'apprécier les effluves des gommes qui se consument sur l'asphalte surchauffé d'un circuit. Pour le toucher, c'est plus délicat. Sebastian Vettel semble pourtant particulièrement apprécier caresser sa Red Bull après un bon résultat.Après tout, pourquoi pas ?

Mais le clou du spectacle, c'est ce retentissant défilé de bolides multicolores. La partition jouée par les V8 qui tournent à plein régime n'a rien d'un bruit, c'est une mélodie. Après, certains la trouveront plus ou moins douce. Malheureusement, cela ne va pas durer. La sonorité légendaire des F1 est en danger. L'année prochaine, les V8 atmosphériques seront remplacés par des V6 turbo. Récemment, Mercedes a décidé de lever le voile, ou plutôt le silence sur son futur moteur V6 turbo. Le motoriste allemand a publié une vidéo qui simule un tour du circuit de Monza avec une F1 équipée du bloc 2014. Le résultat est pour le moins...déroutant.

Quelle déception ! On se croirait, au sens propre comme au figuré, dans un jeu vidéo. Le son a certes été enregistré sur un moteur qui tourne au banc d'essai. A l'air libre, la sonorité du moteur pourrait donc s'avérer un peu différente. Mais tout de même, quelle régression par rapport au V8 !

Bien évidemment, ce changement de motorisation marque un progrès technologique indiscutable. Le V8 atmosphérique est remplacé par un bloc V6 turbo hybride, équipé d'un système de récupération d'énergie. Deux petits moteurs électriques permettront aux pilotes de bénéficier d'un supplément temporaire de puissance à chaque tour. La consommation sera ainsi réduite de 40% par rapport aux V8 actuels.



Malheureusement, les ingénieurs semblent avoir sacrifié le son sur l'autel du progrès technique et de la consommation. Les nostalgiques regretteront amèrement le hurlement rageur des V12. Une motorisation abandonnée depuis près de 20 ans en F1. Quel dommage ! Car le rugissement du V12 Matra de la Ligier de Jacques Laffite sur le circuit de Monza à de quoi faire passer le futur V6 hybride pour un vulgaire moteur de voiture télécommandée.

Sebastian Vettel découvre au volant d'une Infiniti le nouveau circuit de New Jersey qui accueillera un GP de F1 en 2013 ! L'occasion de se rendre compte que le circuit semble fait de grandes courbes rapides, de montées et de descentes, et bénéficie surtout d'une vue imparable sur New York...

20/06/2012

Formule 1 | Vettel circuit New Jersey

vote vote vote vote

Sebastian Vettel découvre au volant d'une Infiniti le nouveau circuit de New Jersey qui accueillera un GP de F1 en 2013 ! L'occasion de se rendre compte que le circuit semble fait de grandes courbes rapides, de montées et de descentes, et bénéficie surtout d'une vue imparable sur New York...

Interview exclusive de Olivier Panis, qui s'occupe de la carrière de Charles Pic. Le pilote GP2 roulera en 2012 pour Marussia, anciennement Virgin Racing. Il s'agit du premier Français en Formule 1 depuis Romain Grosjean en 2009.

20/04/2012

Interview Panis sur Charles PIC en F1 avec Marussia

vote vote vote vote

Interview exclusive de Olivier Panis, qui s'occupe de la carrière de Charles Pic. Le pilote GP2 roulera en 2012 pour Marussia, anciennement Virgin Racing. Il s'agit du premier Français en Formule 1 depuis Romain Grosjean en 2009.

Un grave ***** de rallye l’ayant contraint à une longue rééducation et à rester loin des volants de F1 n’ont pas suffi à dégoûter Robert Kubica de la vitesse, y compris en dehors des circuits.<br /><br /><br /><br />Le Polonais a repris du service de façon discrète, mais médiatisée, à bord d’une Clio S1600 bardée de ses initiales sous l’œil de son entourage proche, samedi 7 avril. Des moments photographiés et filmés en mode amateur, mais ayant pour but de prouver que Kubica est bien en mesure de piloter une automobile et d’utiliser correctement ses fonctions motrices manuelles. La machine était équipée d’une caméra embarquée, et il n’est pas impossible de voir d’ici peu apparaître une autre vidéo en ligne, filmée cette fois-ci directement depuis la voiture du vainqueur du GP du Canada 2008

20/04/2012

Kubica de retour au volant en Clio S1600

vote vote vote vote

Un grave ***** de rallye l’ayant contraint à une longue rééducation et à rester loin des volants de F1 n’ont pas suffi à dégoûter Robert Kubica de la vitesse, y compris en dehors des circuits.



Le Polonais a repris du service de façon discrète, mais médiatisée, à bord d’une Clio S1600 bardée de ses initiales sous l’œil de son entourage proche, samedi 7 avril. Des moments photographiés et filmés en mode amateur, mais ayant pour but de prouver que Kubica est bien en mesure de piloter une automobile et d’utiliser correctement ses fonctions motrices manuelles. La machine était équipée d’une caméra embarquée, et il n’est pas impossible de voir d’ici peu apparaître une autre vidéo en ligne, filmée cette fois-ci directement depuis la voiture du vainqueur du GP du Canada 2008

Jean-Luc Roy et Patrick Rivet analysent le Grand Prix de Chine de F1, dans lequel Nico Rosberg a remporté la première victoire de sa carrière, devant Jenson Button et Lewis Hamilton. Ce dernier s'empare de la tête du championnat des pilotes, deux points devant son coéquipier.

18/04/2012

Debriefing F1 - GP Chine 2012

vote vote vote

Jean-Luc Roy et Patrick Rivet analysent le Grand Prix de Chine de F1, dans lequel Nico Rosberg a remporté la première victoire de sa carrière, devant Jenson Button et Lewis Hamilton. Ce dernier s'empare de la tête du championnat des pilotes, deux points devant son coéquipier.

Jean-Luc Roy et Laurent-Frédéric Bollée analysent le Grand Prix de Malaisie, deuxième épreuve de la saison 2012 de F1 : la surprenante victoire de Fernando Alonso, devant le trublion Sergio Perez, la 3e place de Lewis Hamilton, la contre-performance de Jenson Button et Sebastian Vettel, les premiers points de Jean-Eric Vergne, l'abandon de Romain Grosjean...

30/03/2012

Debriefing F1 | GP Malaisie F1 2012

vote vote vote

Jean-Luc Roy et Laurent-Frédéric Bollée analysent le Grand Prix de Malaisie, deuxième épreuve de la saison 2012 de F1 : la surprenante victoire de Fernando Alonso, devant le trublion Sergio Perez, la 3e place de Lewis Hamilton, la contre-performance de Jenson Button et Sebastian Vettel, les premiers points de Jean-Eric Vergne, l'abandon de Romain Grosjean...

Vous êtes-vous déjà demandé quelles pourraient être les performances d’une Ferrari F1 si elle roulait avec du carburant ordinaire ? Sûrement. La Scuderia Ferrari et son partenaire Shell ont tenté l’expérience avec Fernando Alonso sur le circuit de Fiorano, un test qui n’avait pas été mené depuis plusieurs années.<br /><br />Alonso a donc réalisé quatre tours rapides à Fiorano au volant d’une F60 équipée du carburant de course, signant son meilleur temps en 1:03.950. Il a ensuite refait l’expérience avec le carburant utilisé dans une voiture de série. Le résultat fut très intéressant. Il n’était que neuf dixièmes moins vite, établissant son meilleur temps en 1:04.850. Le carburant de course était supérieur à l’accélération, mais le carburant industriel était étonnamment plus performant en vitesse de pointe à la fin de la ligne droite.

20/01/2012

Alonso essaye une Ferrari F1 avec du carburant ordinaire

vote vote vote

Vous êtes-vous déjà demandé quelles pourraient être les performances d’une Ferrari F1 si elle roulait avec du carburant ordinaire ? Sûrement. La Scuderia Ferrari et son partenaire Shell ont tenté l’expérience avec Fernando Alonso sur le circuit de Fiorano, un test qui n’avait pas été mené depuis plusieurs années.

Alonso a donc réalisé quatre tours rapides à Fiorano au volant d’une F60 équipée du carburant de course, signant son meilleur temps en 1:03.950. Il a ensuite refait l’expérience avec le carburant utilisé dans une voiture de série. Le résultat fut très intéressant. Il n’était que neuf dixièmes moins vite, établissant son meilleur temps en 1:04.850. Le carburant de course était supérieur à l’accélération, mais le carburant industriel était étonnamment plus performant en vitesse de pointe à la fin de la ligne droite.

Cette monoplace mythique a retrouvé vie et un de nos collaborateurs, le grand Jean-Luc de Krahe, a organisé une reconstitution du Grand Prix de 1961 en amenant la Ferrari jaune sur l'ancien tracé de Francorchamps.

12/01/2012

La Ferrari jaune ressuscitée 50 ans après

vote vote vote vote

Cette monoplace mythique a retrouvé vie et un de nos collaborateurs, le grand Jean-Luc de Krahe, a organisé une reconstitution du Grand Prix de 1961 en amenant la Ferrari jaune sur l'ancien tracé de Francorchamps.

Inscrivez-vous!

Actuellement déjà plus de 303 video F1 ! Video-auto.com rassemble ici les meilleures videos de F1 du web. Envie de participer au developpement de votre site de videos de voitures préféré ? Cela est possible en nous envoyant vos liens ou vidéos de F1 en cliquant sur ce lien.

4248360
3978335
3755675

Suite...

Derniers inscrits

jamesxv34cvkitjafriksderanitne5srrenssila

Derniers commentaires

emoahrensguilslaasdustslaasdustslaasdust

Dernières vidéos

taz34400taz34400taz34400taz34400