• Vidéo AC
  • Vidéo Alfa Romeo
  • Vidéo Alpine
  • Vidéo Ariel
  • Vidéo Ascari
  • Vidéo Aston Martin
  • Vidéo Audi
  • Vidéo Bentley
  • Vidéo BMW
  • Vidéo Bugatti
  • Vidéo Caterham
  • Vidéo Chevrolet
  • Vidéo Chrysler
  • Vidéo Citroen
  • Vidéo Corvette
  • Vidéo Dodge
  • Vidéo Ferrari
  • Vidéo Fiat
  • Vidéo Ford
  • Vidéo Ford Mustang
  • Vidéo Gumpert
  • Vidéo Honda
  • Vidéo Hummer
  • Vidéo Jaguar
  • Vidéo Jeep
  • Vidéo Koenigsegg
  • Vidéo Lamborghini
  • Vidéo Lancia
  • Vidéo Landrover
  • Vidéo Lexus
  • Vidéo Lotus
  • Vidéo Maserati
  • Vidéo Maybach
  • Vidéo Mazda
  • Vidéo McLaren
  • Vidéo Mercedes
  • Vidéo MG
  • Vidéo Mini
  • Vidéo Mitsubishi
  • Vidéo Nissan
  • Vidéo Opel
  • Vidéo Pagani
  • Vidéo Peugeot
  • Vidéo Porsche
  • Vidéo Renault
  • Vidéo Rolls Royce
  • Vidéo RUF
  • Vidéo Saab
  • Vidéo Saleen
  • Vidéo Seat
  • Vidéo Shelby
  • Vidéo Skoda
  • Vidéo Smart
  • Vidéo Subaru
  • Vidéo Suzuki
  • Vidéo Toyota
  • Vidéo TVR
  • Vidéo Venturi
  • Vidéo Volkswagen
  • Vidéo Volvo
  • Vidéo Wiesmann
Vidéos motos

CATEGORIE FERRARI

hit - vote - date

Alors que le Grand Prix Historique de Monaco qui se tenait en Mai 2012 sur le Rocher regroupait déjà quelque unes des plus mythiques Formule 1 de l’histoire, la maison d’enchères RM Auctions en a profité pour organiser une vente exceptionnelle regroupant des modèles uniques dont 22 Ferrari parmi lesquelles de nombreuses autos qui ont participer à créer l’image du constructeur au cheval cabré. Ce fut le cas notamment pour cette magnifique Ferrari 625 TRC Spider – l’une des deux seules construites portant le numéro de châssis 0680 MDTR – qui a été adjugée pour la somme astronomique de 5,04 millions d’euros – alors que sa côte se situait entre 3 et 3,7 millions d’euros – à un collectionneur américain.<br /><br />Digne représente de la fabuleuse lignée des Testa Rossa, ce modèle rarissime datant de 1957 et initialement commandée par l’homme d’affaire, pilote et importateur de sportives européennes John Von Neumann a toutefois connu une histoire tumultueuse. En 1957, les deux exemplaires produits par Ferrari partent aux Etats-Unis pour rejoindre leur propriétaire John Von Neumann. Motorisée par un rare 4 cylindres 2,5 litres – créé à seulement 3 exemplaires, la 625 TRC Spider s’est imposée dans de nombreuses courses, notamment aux mains de Richie Ginther.<br /><br />En 1960, son nouveau propriétaire lui installe un V8 Chevrolet … puis elle changera de mains à plusieurs reprises jusqu’en 1982. Ce n’est qu’à cette date que le propriétaire qui la vendait à Monaco lui a offert une restauration complète dans les règles avec entre autres une nouvelle livrée rouge, un large pare-brise mais surtout un V12 d’origine Ferrari de 3,0 litres développant 320 chevaux. En état quasi-neuf, le modèle a ensuite parcouru les courses historiques, rallyes, rassemblements et autres concours d’élégance pendant plusieurs années. Restaurée à nouveau il y a peu et désormais équipée de son 4 cylindres Tipo 625 d’origine en état de marche, retrouvé il y a quelques années par le propriétaire

25/05/2014

Ferrari 625 TRC Spider

vote vote vote

Alors que le Grand Prix Historique de Monaco qui se tenait en Mai 2012 sur le Rocher regroupait déjà quelque unes des plus mythiques Formule 1 de l’histoire, la maison d’enchères RM Auctions en a profité pour organiser une vente exceptionnelle regroupant des modèles uniques dont 22 Ferrari parmi lesquelles de nombreuses autos qui ont participer à créer l’image du constructeur au cheval cabré. Ce fut le cas notamment pour cette magnifique Ferrari 625 TRC Spider – l’une des deux seules construites portant le numéro de châssis 0680 MDTR – qui a été adjugée pour la somme astronomique de 5,04 millions d’euros – alors que sa côte se situait entre 3 et 3,7 millions d’euros – à un collectionneur américain.

Digne représente de la fabuleuse lignée des Testa Rossa, ce modèle rarissime datant de 1957 et initialement commandée par l’homme d’affaire, pilote et importateur de sportives européennes John Von Neumann a toutefois connu une histoire tumultueuse. En 1957, les deux exemplaires produits par Ferrari partent aux Etats-Unis pour rejoindre leur propriétaire John Von Neumann. Motorisée par un rare 4 cylindres 2,5 litres – créé à seulement 3 exemplaires, la 625 TRC Spider s’est imposée dans de nombreuses courses, notamment aux mains de Richie Ginther.

En 1960, son nouveau propriétaire lui installe un V8 Chevrolet … puis elle changera de mains à plusieurs reprises jusqu’en 1982. Ce n’est qu’à cette date que le propriétaire qui la vendait à Monaco lui a offert une restauration complète dans les règles avec entre autres une nouvelle livrée rouge, un large pare-brise mais surtout un V12 d’origine Ferrari de 3,0 litres développant 320 chevaux. En état quasi-neuf, le modèle a ensuite parcouru les courses historiques, rallyes, rassemblements et autres concours d’élégance pendant plusieurs années. Restaurée à nouveau il y a peu et désormais équipée de son 4 cylindres Tipo 625 d’origine en état de marche, retrouvé il y a quelques années par le propriétaire

Ferrari montre pour la première fois en action sa 458 Speciale actuellement exposée dans le cadre du Salon de Francfort. Cette nouvelle version de la 458 Italia est dotée d'un V8 4.5 fort de 605 chevaux pour un 0 à 100 km/h abattu en 3 secondes.<br /><br /><br /><br />La 458 Speciale a été contrainte à l'immobilité lors de sa récente présentation au Salon de Francfort. Du coup, Ferrari n'a pas manqué de lui réserver une vidéo pour la montrer en action.<br /><br /><br /><br />Il s'agit de la première vidéo du genre publiée par la firme de Maranello. Ce clip promotionnel permet de visualiser en mouvement via des images en 3D celle qui est créditée d'un 0 à 100 km/h en 3 secondes et d'un 0 à 200 km/h en 9,1 secondes.<br /><br /><br /><br />Pour rappel, la dernière création du Cheval Cabré revendiquant 1.290 kilos sur la balance est équipée d'une version retravaillée du V8 4.5. Elle peut ainsi prendre appui sur une puissance de 605 chevaux assortie d'un couple de 540 Nm.<br /><br /><br /><br />La 458 Speciale est gratifiée d'un chrono d'1 minute 23 secondes et 5 dixièmes sur le circuit d'essai de Fiorano, soit une seconde et demie de mieux que la 458 Italia. Elle est actuellement exposée au centre du stand Ferrari à Francfort.<br /><br /><br /><br /><br /><br />

04/05/2014

la Ferrari 458 Speciale en piste

vote vote vote vote

Ferrari montre pour la première fois en action sa 458 Speciale actuellement exposée dans le cadre du Salon de Francfort. Cette nouvelle version de la 458 Italia est dotée d'un V8 4.5 fort de 605 chevaux pour un 0 à 100 km/h abattu en 3 secondes.



La 458 Speciale a été contrainte à l'immobilité lors de sa récente présentation au Salon de Francfort. Du coup, Ferrari n'a pas manqué de lui réserver une vidéo pour la montrer en action.



Il s'agit de la première vidéo du genre publiée par la firme de Maranello. Ce clip promotionnel permet de visualiser en mouvement via des images en 3D celle qui est créditée d'un 0 à 100 km/h en 3 secondes et d'un 0 à 200 km/h en 9,1 secondes.



Pour rappel, la dernière création du Cheval Cabré revendiquant 1.290 kilos sur la balance est équipée d'une version retravaillée du V8 4.5. Elle peut ainsi prendre appui sur une puissance de 605 chevaux assortie d'un couple de 540 Nm.



La 458 Speciale est gratifiée d'un chrono d'1 minute 23 secondes et 5 dixièmes sur le circuit d'essai de Fiorano, soit une seconde et demie de mieux que la 458 Italia. Elle est actuellement exposée au centre du stand Ferrari à Francfort.





Ferrari a dévoilé l’ultime évolution de sa berlinette réservée au programme de compétition monotype de la marque. Voici la 458 Challenge Evoluzione.<br /><br />Le week-end du 11 novembre n’a jamais été réputé pour son soleil resplendissant et son ciel bleu, mais plutôt pour les premiers frimas de l'hiver. Un temps à ne pas mettre une Ferrari dehors? Et pourtant, c’est cette date qu’a choisi Ferrari pour dévoiler sa nouvelle berlinette réservée à la compétition, la 458 Challenge Evoluzione, évolution de la 458 Challenge. Une seule image a pour le moment été révélée. On y voit la sportive rouler sur une piste du Mugello détrempée, ce que vient confirmer les quelques lignes du communiqué de la firme de Maranello qui évoquent des conditions de vent et de pluie difficiles.<br /><br /><br /><br />Aérodynamisme revu<br /><br /><br /><br />Pourtant les premiers essais ont bel et bien eu lieu sur le circuit Toscan en présence de clients, qu’ils soient professionnels ou "gentlemen drivers". Des galops d'essais durant lesquels ils ont pu se rendre compte des évolutions aérodynamiques opérées, puisque ce sont bien là les seuls éléments que Ferrari a bien voulu évoquer pour le moment. On parle de nouveaux boucliers avant et arrière, de nouveaux soubassements et d’un aileron arrière revu, le tout générant encore plus d’appuis.<br /><br /><br /><br />Aucun autre détail n’a été apporté, ni sur une éventuelle perte de poids ou de nouveaux réglages. On peut juste affirmer sans prendre de risque que les 570 ch du V8 4.5 L de la 458 Challenge sont reconduits.<br /><br />Dès 2014<br /><br /><br /><br />Pour rappel la Ferrari 458 Challenge, et par extension 458 Challenge Evoluzione, sont les versions de course du modèle de série, la 458 Italia. Ces versions sont dédiées au programme de compétition monotype de la marque. La dernière-née arrivera sur les circuits dès 2014 dans le championnat Ferrari Challenge. Aucun prix n’a été dévoilé.

23/03/2014

La Ferrari 458 Challenge Evoluzione

vote vote vote

Ferrari a dévoilé l’ultime évolution de sa berlinette réservée au programme de compétition monotype de la marque. Voici la 458 Challenge Evoluzione.

Le week-end du 11 novembre n’a jamais été réputé pour son soleil resplendissant et son ciel bleu, mais plutôt pour les premiers frimas de l'hiver. Un temps à ne pas mettre une Ferrari dehors? Et pourtant, c’est cette date qu’a choisi Ferrari pour dévoiler sa nouvelle berlinette réservée à la compétition, la 458 Challenge Evoluzione, évolution de la 458 Challenge. Une seule image a pour le moment été révélée. On y voit la sportive rouler sur une piste du Mugello détrempée, ce que vient confirmer les quelques lignes du communiqué de la firme de Maranello qui évoquent des conditions de vent et de pluie difficiles.



Aérodynamisme revu



Pourtant les premiers essais ont bel et bien eu lieu sur le circuit Toscan en présence de clients, qu’ils soient professionnels ou "gentlemen drivers". Des galops d'essais durant lesquels ils ont pu se rendre compte des évolutions aérodynamiques opérées, puisque ce sont bien là les seuls éléments que Ferrari a bien voulu évoquer pour le moment. On parle de nouveaux boucliers avant et arrière, de nouveaux soubassements et d’un aileron arrière revu, le tout générant encore plus d’appuis.



Aucun autre détail n’a été apporté, ni sur une éventuelle perte de poids ou de nouveaux réglages. On peut juste affirmer sans prendre de risque que les 570 ch du V8 4.5 L de la 458 Challenge sont reconduits.

Dès 2014



Pour rappel la Ferrari 458 Challenge, et par extension 458 Challenge Evoluzione, sont les versions de course du modèle de série, la 458 Italia. Ces versions sont dédiées au programme de compétition monotype de la marque. La dernière-née arrivera sur les circuits dès 2014 dans le championnat Ferrari Challenge. Aucun prix n’a été dévoilé.

La Ferrari  250 gt Tour de France fut produite de 1955 à 1959<br /><br />1 motorisation est sur Histomobile d'une cylindrée de 2.9L présentant une puissance de 280ch.<br /><br />La Ferrari  250 gt Tour de France a été produite en 84 exemplaire(s). <br /><br />Une"berlinette" en italien, c'est un coupé cieux places. Quand ce mot s'applique à une Ferrari des années cinquante, cela signifie que derrière un immense capot fuselé, projetant en avant la célèbre calandre, on trouve un habitacle étroit, bas et resserré, où le pilote se distingue à peine derrière le grand volant cerclé de bois.<br /><br />La berlinette par excellence, c'est la 250 GT surnommée Tour de France après ses victoires chaque année dans la grande épreuve., de 1956 à '1962. Ces voitures étaient de rapides et efficaces machines de course, mais aussi des routières agressives et exaltantes.<br /><br /> Et ce n'est pas tout : les carrossiers italiens, à commencer par Pinin Farina, les habillèrent de quelques-uns de leurs plus merveilleux chefs-d'œuvre , avec Lin caractère sculptural d'autant plus frappant que leur aspect était fonctionnel et dépouillé. Les amateurs de Ferrari en discutent encore, mais la plus séduisante de toutes les berlinettes Tour de France est sans doute la version dite "châssis-long" qui fut en activité de 1956 à 1959, et spécialement le modèle 1958 montré ici, avec ses longues ailes galbées et ses phares carénés.

12/11/2013

Ferrari 250 GT LWB Berlinetta 'Tour de France'

vote vote vote

La Ferrari 250 gt Tour de France fut produite de 1955 à 1959

1 motorisation est sur Histomobile d'une cylindrée de 2.9L présentant une puissance de 280ch.

La Ferrari 250 gt Tour de France a été produite en 84 exemplaire(s).

Une"berlinette" en italien, c'est un coupé cieux places. Quand ce mot s'applique à une Ferrari des années cinquante, cela signifie que derrière un immense capot fuselé, projetant en avant la célèbre calandre, on trouve un habitacle étroit, bas et resserré, où le pilote se distingue à peine derrière le grand volant cerclé de bois.

La berlinette par excellence, c'est la 250 GT surnommée Tour de France après ses victoires chaque année dans la grande épreuve., de 1956 à '1962. Ces voitures étaient de rapides et efficaces machines de course, mais aussi des routières agressives et exaltantes.

Et ce n'est pas tout : les carrossiers italiens, à commencer par Pinin Farina, les habillèrent de quelques-uns de leurs plus merveilleux chefs-d'œuvre , avec Lin caractère sculptural d'autant plus frappant que leur aspect était fonctionnel et dépouillé. Les amateurs de Ferrari en discutent encore, mais la plus séduisante de toutes les berlinettes Tour de France est sans doute la version dite "châssis-long" qui fut en activité de 1956 à 1959, et spécialement le modèle 1958 montré ici, avec ses longues ailes galbées et ses phares carénés.

Fernando Alonso a pris le volant de l'hypercar hybride LaFerrari forte de 963 chevaux sur le circuit de Fiorano, un test qui a fait l'objet d'une vidéo publiée hier soir par la firme de Maranello.<br /><br /><br /><br /><br /><br />Fernando Alonso est en manque de résultats en Formule 1. Privé de podium en juillet, il n'a plus mené sa F138 à la victoire depuis son Grand Prix national à Barcelone le 12 mai dernier.<br /><br /><br /><br />Le double champion du monde espagnol a pu oublier un temps sa mauvaise passe en monoplace en s'installant aux commandes d'un autre monstre rouge. Il s'agit de la LaFerrari, la nouvelle référence de la firme de Maranello.<br /><br /><br /><br />L'hypercar hybride présentée dans le cadre du Salon de Genève est dotée d'une puissance de 963 chevaux. Fernando Alonso a eu l'occasion de les dresser sur le circuit de Fiorano avant le Grand Prix de Hongrie.<br /><br /><br /><br />Ferrari a décidé de retranscrire ce test en publiant, hier soir, une vidéo riche en caméras embarquées montrant l'attitude au volant du natif d'Oviedo. Embarquant un système Kers inspiré de la technologie développée en F1, la LaFerrari est capable d'abattre le 0 à 100 km/h en moins de trois secondes pour une vitesse de pointe de 350 km.<br /><br />

20/08/2013

Alonso pilote la LaFerrari

vote vote vote vote

Fernando Alonso a pris le volant de l'hypercar hybride LaFerrari forte de 963 chevaux sur le circuit de Fiorano, un test qui a fait l'objet d'une vidéo publiée hier soir par la firme de Maranello.





Fernando Alonso est en manque de résultats en Formule 1. Privé de podium en juillet, il n'a plus mené sa F138 à la victoire depuis son Grand Prix national à Barcelone le 12 mai dernier.



Le double champion du monde espagnol a pu oublier un temps sa mauvaise passe en monoplace en s'installant aux commandes d'un autre monstre rouge. Il s'agit de la LaFerrari, la nouvelle référence de la firme de Maranello.



L'hypercar hybride présentée dans le cadre du Salon de Genève est dotée d'une puissance de 963 chevaux. Fernando Alonso a eu l'occasion de les dresser sur le circuit de Fiorano avant le Grand Prix de Hongrie.



Ferrari a décidé de retranscrire ce test en publiant, hier soir, une vidéo riche en caméras embarquées montrant l'attitude au volant du natif d'Oviedo. Embarquant un système Kers inspiré de la technologie développée en F1, la LaFerrari est capable d'abattre le 0 à 100 km/h en moins de trois secondes pour une vitesse de pointe de 350 km.

ABmoteurs est disponible sur le câble, le satellite, sur Bis tv online et en Live sur le site www.abmoteurs.fr

17/08/2013

V6 (12/04/2012)

vote vote vote

ABmoteurs est disponible sur le câble, le satellite, sur Bis tv online et en Live sur le site www.abmoteurs.fr

Essai de la Ferrari 550 Maranello dans l'émission Turbo du 28 septembre 1996.<br /><br />http://www.automobile-sportive.com/guide/ferrari/550maranello.php

08/03/2013

Turbo [Rétro 1996] - Ferrari 550 Maranello

vote vote vote vote vote

Essai de la Ferrari 550 Maranello dans l'émission Turbo du 28 septembre 1996.

http://www.automobile-sportive.com/guide/ferrari/550maranello.php

Magnifique championnat Américain d'endurance l'ALMS 2012.. American Le Mans Series 2012 / Mosport - Arrivée GT

27/10/2012

American Le Mans Series 2012 | Mosport - Arrivée GT

vote vote vote vote

Magnifique championnat Américain d'endurance l'ALMS 2012.. American Le Mans Series 2012 / Mosport - Arrivée GT

Inscrivez-vous!

Actuellement déjà plus de 716 video Ferrari ! Video-auto.com rassemble ici les meilleures videos de Ferrari du web. Envie de participer au developpement de votre site de videos de voitures préféré ? Cela est possible en nous envoyant vos liens ou vidéos de Ferrari en cliquant sur ce lien.

4248360
3978335
3755675

Suite...

Derniers inscrits

mashaoyfsadukesursulemikledottcedriccip

Derniers commentaires

rnewkirkkrisslaasdustemoahrensguilslaasdust

Dernières vidéos

taz34400taz34400taz34400taz34400