• Vidéo AC
  • Vidéo Alfa Romeo
  • Vidéo Alpine
  • Vidéo Ariel
  • Vidéo Ascari
  • Vidéo Aston Martin
  • Vidéo Audi
  • Vidéo Bentley
  • Vidéo BMW
  • Vidéo Bugatti
  • Vidéo Caterham
  • Vidéo Chevrolet
  • Vidéo Chrysler
  • Vidéo Citroen
  • Vidéo Corvette
  • Vidéo Dodge
  • Vidéo Ferrari
  • Vidéo Fiat
  • Vidéo Ford
  • Vidéo Ford Mustang
  • Vidéo Gumpert
  • Vidéo Honda
  • Vidéo Hummer
  • Vidéo Jaguar
  • Vidéo Jeep
  • Vidéo Koenigsegg
  • Vidéo Lamborghini
  • Vidéo Lancia
  • Vidéo Landrover
  • Vidéo Lexus
  • Vidéo Lotus
  • Vidéo Maserati
  • Vidéo Maybach
  • Vidéo Mazda
  • Vidéo McLaren
  • Vidéo Mercedes
  • Vidéo MG
  • Vidéo Mini
  • Vidéo Mitsubishi
  • Vidéo Nissan
  • Vidéo Opel
  • Vidéo Pagani
  • Vidéo Peugeot
  • Vidéo Porsche
  • Vidéo Renault
  • Vidéo Rolls Royce
  • Vidéo RUF
  • Vidéo Saab
  • Vidéo Saleen
  • Vidéo Seat
  • Vidéo Shelby
  • Vidéo Skoda
  • Vidéo Smart
  • Vidéo Subaru
  • Vidéo Suzuki
  • Vidéo Toyota
  • Vidéo TVR
  • Vidéo Venturi
  • Vidéo Volkswagen
  • Vidéo Volvo
  • Vidéo Wiesmann
Vidéos motos

CATEGORIE TOYOTA

hit - vote - date

La Toyota Corolla WRC fut engagée par le Toyota Team Europe à la fin de la saison 1997 en WRC et jusqu'en 1999. Aux mains principalement de Didier Auriol et Carlos Sainz, la Corolla a gagné 4 rallyes et a permis à Toyota de remporter le titre constructeur WRC en 1999. Carlos Sainz a aussi été tout près de remporter le titre pilote en 1998, mais une panne mécanique à 300 mètres de l'arrivée de la dernière spéciale, lui a fait perdre ses chances. La Corolla WRC a aussi remporté : les championnats d'Europe des rallyes en 2000 avec Henrik Lundgaard et en 2001 avec Armin Kremer. 5 championnats de Belgique entre 2000 et 2004 avec Rocco Theunissen et Pieter Tsjoen. 3 championnats de Finlande. 3 championnats des Pays-Bas. 3 championnats d'Italie. 2 championnats d'Angleterre. 2 championnats du Portugal. <br /><br /><br /><br /><br /><br />

21/03/2010

Best OF Toyota Corolla WRC

vote vote vote vote

La Toyota Corolla WRC fut engagée par le Toyota Team Europe à la fin de la saison 1997 en WRC et jusqu'en 1999. Aux mains principalement de Didier Auriol et Carlos Sainz, la Corolla a gagné 4 rallyes et a permis à Toyota de remporter le titre constructeur WRC en 1999. Carlos Sainz a aussi été tout près de remporter le titre pilote en 1998, mais une panne mécanique à 300 mètres de l'arrivée de la dernière spéciale, lui a fait perdre ses chances. La Corolla WRC a aussi remporté : les championnats d'Europe des rallyes en 2000 avec Henrik Lundgaard et en 2001 avec Armin Kremer. 5 championnats de Belgique entre 2000 et 2004 avec Rocco Theunissen et Pieter Tsjoen. 3 championnats de Finlande. 3 championnats des Pays-Bas. 3 championnats d'Italie. 2 championnats d'Angleterre. 2 championnats du Portugal.





Le constructeur japonais Toyota fait beaucoup parler de lui en ce moment et il s'en serait bien passé : vous savez qu'il a rappelé des milliers de véhicules hybrides connaissant des problèmes de frein.<br /><br />Il va sûrement essayer de faire bonne figure au Salon de Genève 2010 en présentant ses véhicules hybrides et électriques phares...<br /><br /><br /><br />

13/03/2010

Stand Toyota - Genève 2010

vote vote vote

Le constructeur japonais Toyota fait beaucoup parler de lui en ce moment et il s'en serait bien passé : vous savez qu'il a rappelé des milliers de véhicules hybrides connaissant des problèmes de frein.

Il va sûrement essayer de faire bonne figure au Salon de Genève 2010 en présentant ses véhicules hybrides et électriques phares...



Toyota a récemment annoncé son intention d’introduire un bolide des plus étonnants de sa gamme mais aussi des plus rapides dans le monde des voitures hybrides.<br /><br /><br /><br />Le modèle se nomme Toyota MR2 Sport Hybrid Concept.<br /><br /><br /><br />La rumeur que le constructeur et son partenaire Gazoo travaillaient sur un modèle hybride sport avait été premièrement entendue en novembre de l’année dernière. Toyota a profité du Salon de l’automobile de Tokyo pour l’introduction officielle de ce modèle.<br /><br /><br /><br />La MR2 Hybride se servira d’une plateforme déjà existante. De ce fait, la compagnie réduira les coûts de la production de ce modèle. Toyota a utilisé le modèle d’une MR2 spyder classique pour produire les lignes et les courbes de la MR2 hybride. La connaissance du partenaire de Toyota, la firme nippone Gazoo, sera aussi d’une grande utilité.<br /><br /><br /><br />La Toyota MR2 hybride est une voiture de sport pourvu d’un système de quatre roues motrices. La puissance de cette voiture sera produite par un moteur V6 de 3,3 litres et aussi d’un moteur électrique utilisant le système hybride THSII développé par Toyota. À faible vitesse, la Toyota MR2 sera exclusivement propulsée par le moteur électrique, qui fera tourner les roues avant. Lorsque plus de puissance est requise, le moteur V6 s’active pour faire tourner les roues arrière.<br /><br /><br /><br />La MR2 offre une puissance de 392 chevaux au total et passera du 0 à 100 km/h en seulement 4,5 secondes. Ce modèle pèsera environ 1273 kg contre les 1000 kg de la MR2 Spyder sur laquelle elle a été fondée. L’excédent de poids vient de la batterie alimentant le système électrique de la MR2 hybride.<br /><br /><br /><br /><br /><br />

19/02/2010

Toyota MR2 Sport Hybrid Concept

vote vote vote

Toyota a récemment annoncé son intention d’introduire un bolide des plus étonnants de sa gamme mais aussi des plus rapides dans le monde des voitures hybrides.



Le modèle se nomme Toyota MR2 Sport Hybrid Concept.



La rumeur que le constructeur et son partenaire Gazoo travaillaient sur un modèle hybride sport avait été premièrement entendue en novembre de l’année dernière. Toyota a profité du Salon de l’automobile de Tokyo pour l’introduction officielle de ce modèle.



La MR2 Hybride se servira d’une plateforme déjà existante. De ce fait, la compagnie réduira les coûts de la production de ce modèle. Toyota a utilisé le modèle d’une MR2 spyder classique pour produire les lignes et les courbes de la MR2 hybride. La connaissance du partenaire de Toyota, la firme nippone Gazoo, sera aussi d’une grande utilité.



La Toyota MR2 hybride est une voiture de sport pourvu d’un système de quatre roues motrices. La puissance de cette voiture sera produite par un moteur V6 de 3,3 litres et aussi d’un moteur électrique utilisant le système hybride THSII développé par Toyota. À faible vitesse, la Toyota MR2 sera exclusivement propulsée par le moteur électrique, qui fera tourner les roues avant. Lorsque plus de puissance est requise, le moteur V6 s’active pour faire tourner les roues arrière.



La MR2 offre une puissance de 392 chevaux au total et passera du 0 à 100 km/h en seulement 4,5 secondes. Ce modèle pèsera environ 1273 kg contre les 1000 kg de la MR2 Spyder sur laquelle elle a été fondée. L’excédent de poids vient de la batterie alimentant le système électrique de la MR2 hybride.





Une superbe et monstrueuse Toyata Supra Twin Turbo passe au verdict d'un banc de puissance : 1722 chevaux... C'est impressionnant quant mème!!

19/02/2010

TOYOTA SUPRA 1722CV

vote vote vote vote

Une superbe et monstrueuse Toyata Supra Twin Turbo passe au verdict d'un banc de puissance : 1722 chevaux... C'est impressionnant quant mème!!

Duel entre une Lamborghini Gallardo LP560-4 de 560 chevaux contre une Toyota Supra avec 646 chevaux....

11/02/2010

Lambo LP560-4 contre Toyota Supra 646ch

vote vote vote vote

Duel entre une Lamborghini Gallardo LP560-4 de 560 chevaux contre une Toyota Supra avec 646 chevaux....

Il existait déjà TRD et Modelista chez Toyota, deux départements très sérieux s'occupant des moteurs et de l'esthétique chez Toyota. Le "G" sera désormais la marque d'une préparation complète chez Toyota.<br /><br />En pleine panade de la pédale, difficile pour Toyota de lever le front en sortant un badge sport nommé G. Pourtant, c'est bien une histoire sure que ce G en fin de logo sur le coffre.<br /><br />Ce label Toyota est prévu sur plusieurs modèles de série, il garantit une finition extérieure orientée sport et une préparation sport concernant le moteur. Le premier exemple que propose Toyota est le FT-86 G Sport Concept. On constate des nouvelles jantes, un aileron très orienté street et un pare-chocs redessiné. Une jupe entoure la caisse, elle semble en carbone. Dommage que ce modèle soit le premier à être "G-isé" puisqu'il n'est pas totalement Toyota mais 50% Subaru.<br /><br />Le G sera un badge proprement indépendant dans la logique Toyota, mais le développement sera confié à TRD (Toyota Racing Development) et Modelista chacun dans leurs domaines. C'est donc plus un badge réunissant les deux spécialités capable de générer des séries limités. Le G est dans un premier temps reservé au marché japonais, mais aucun doute qu'il sera exporté en Europe où Toyota compte encore des fans des sportives Celica et Supra.<br /><br />La sortie du label G est donc clairement ecartée par la pédale d'accélérateur de la Prius. Pourtant, ne minorons pas cette déclinaison sportive lancée par le construceur Nippon, c'est ce qui donne de la saveur à une marque, en plus de moteur performant.

07/02/2010

Toyota série spéciale G 2010

vote vote vote

Il existait déjà TRD et Modelista chez Toyota, deux départements très sérieux s'occupant des moteurs et de l'esthétique chez Toyota. Le "G" sera désormais la marque d'une préparation complète chez Toyota.

En pleine panade de la pédale, difficile pour Toyota de lever le front en sortant un badge sport nommé G. Pourtant, c'est bien une histoire sure que ce G en fin de logo sur le coffre.

Ce label Toyota est prévu sur plusieurs modèles de série, il garantit une finition extérieure orientée sport et une préparation sport concernant le moteur. Le premier exemple que propose Toyota est le FT-86 G Sport Concept. On constate des nouvelles jantes, un aileron très orienté street et un pare-chocs redessiné. Une jupe entoure la caisse, elle semble en carbone. Dommage que ce modèle soit le premier à être "G-isé" puisqu'il n'est pas totalement Toyota mais 50% Subaru.

Le G sera un badge proprement indépendant dans la logique Toyota, mais le développement sera confié à TRD (Toyota Racing Development) et Modelista chacun dans leurs domaines. C'est donc plus un badge réunissant les deux spécialités capable de générer des séries limités. Le G est dans un premier temps reservé au marché japonais, mais aucun doute qu'il sera exporté en Europe où Toyota compte encore des fans des sportives Celica et Supra.

La sortie du label G est donc clairement ecartée par la pédale d'accélérateur de la Prius. Pourtant, ne minorons pas cette déclinaison sportive lancée par le construceur Nippon, c'est ce qui donne de la saveur à une marque, en plus de moteur performant.

Depuis 2005, la Toyota Celica n'a pas de descendante. Toyota aura attendu finalement 5 ans pour dévoiler son nouveau coupé sportif sous forme de concept: le FT-86 G Sports. <br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />Toyota profite à la fois du salon de Tokyo et des trailers de présentation de Gran Turismo 5 pour révéler au monde entier son nouveau concept FT-86 G Sports. <br /><br /><br /><br />Sous ce nom un peu compliqué, on remarque l'introduction du badge "G". Toyota envisage d'utiliser ce badge sur ses véhicules de série modifiées par le préparateur Gazoo Racing.<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />Côté style, le coupé japonais se démarque du concept FT-86 par son capot aéré en fibres de carbone, par des boucliers avant et arrière exclusifs, des passages de roue plus larges, une double sortie d'échappement centrale et par un aileron arrière proéminent. Les jantes de 19 pouces montés sur des pneumatiques Bridgestone Potenza RE050 de 245/40 à l'avant et 275/35 à l'arrière viennent finir l'ensemble.<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />Dans l'habitacle, des sièges baquet Recaro annoncent la couleur. Petite innovation plutôt cocasse : le GPS peut enregistrer les temps de courses sur circuit et transferer les données dans le jeu vidéo Gran Turismo. Le joueur pourra ensuite améliorer ses temps en toute sécurité dans son fauteuil.<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />Sous le capot, cette "Toybaru" vient justifier son surnom avec un 4 cylindres à plat 2.0 litres turbocompressé d'origine Subaru. Malheureusement, Toyota n'a pas encore publié les performances moteur.<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />On attend vivement la suite !<br /><br />

07/02/2010

Toyota FT-86 G Sports Concept

vote vote

Depuis 2005, la Toyota Celica n'a pas de descendante. Toyota aura attendu finalement 5 ans pour dévoiler son nouveau coupé sportif sous forme de concept: le FT-86 G Sports.







Toyota profite à la fois du salon de Tokyo et des trailers de présentation de Gran Turismo 5 pour révéler au monde entier son nouveau concept FT-86 G Sports.



Sous ce nom un peu compliqué, on remarque l'introduction du badge "G". Toyota envisage d'utiliser ce badge sur ses véhicules de série modifiées par le préparateur Gazoo Racing.









Côté style, le coupé japonais se démarque du concept FT-86 par son capot aéré en fibres de carbone, par des boucliers avant et arrière exclusifs, des passages de roue plus larges, une double sortie d'échappement centrale et par un aileron arrière proéminent. Les jantes de 19 pouces montés sur des pneumatiques Bridgestone Potenza RE050 de 245/40 à l'avant et 275/35 à l'arrière viennent finir l'ensemble.







Dans l'habitacle, des sièges baquet Recaro annoncent la couleur. Petite innovation plutôt cocasse : le GPS peut enregistrer les temps de courses sur circuit et transferer les données dans le jeu vidéo Gran Turismo. Le joueur pourra ensuite améliorer ses temps en toute sécurité dans son fauteuil.







Sous le capot, cette "Toybaru" vient justifier son surnom avec un 4 cylindres à plat 2.0 litres turbocompressé d'origine Subaru. Malheureusement, Toyota n'a pas encore publié les performances moteur.







On attend vivement la suite !

Motortrend a eu la curieuse idée d'opposer l'omniprésente Nissan GT-R à une paire de Scion tC préparées pour le drift participant en Formula D. Mais la paisible compacte d'origine est bien loin, ces deux dernières sont désormais des propulsions et sont équipées l'une d'un 4 cylindres 2,2l turbo de 450ch et l'autre d'un V8 Toyota TRD de Nascar développant 650ch.<br /><br /><br /><br />Mais au final, plutôt qu'une confrontation, il s'agit plutôt de faire une jolie vidéo avec les deux Scion virevoltant autour de la GT-R et c'est déjà très bien.<br /><br /><br /><br />

04/02/2010

Drift en Nissan GT-R: possible ou impossible?!!!

vote vote vote vote

Motortrend a eu la curieuse idée d'opposer l'omniprésente Nissan GT-R à une paire de Scion tC préparées pour le drift participant en Formula D. Mais la paisible compacte d'origine est bien loin, ces deux dernières sont désormais des propulsions et sont équipées l'une d'un 4 cylindres 2,2l turbo de 450ch et l'autre d'un V8 Toyota TRD de Nascar développant 650ch.



Mais au final, plutôt qu'une confrontation, il s'agit plutôt de faire une jolie vidéo avec les deux Scion virevoltant autour de la GT-R et c'est déjà très bien.



Inscrivez-vous!

Actuellement déjà plus de 117 video Toyota ! Video-auto.com rassemble ici les meilleures videos de Toyota du web. Envie de participer au developpement de votre site de videos de voitures préféré ? Cela est possible en nous envoyant vos liens ou vidéos de Toyota en cliquant sur ce lien.

4 vidéos au hasard

4248360
3978335
3755675

Suite...

Derniers inscrits

hchochdevoonseaholtzprestkciaokpatrinmoloncint

Derniers commentaires

taz34400tuner10greg9114vanilla75

Dernières vidéos

taz34400taz34400taz34400taz34400