• Vidéo AC
  • Vidéo Alfa Romeo
  • Vidéo Alpine
  • Vidéo Ariel
  • Vidéo Ascari
  • Vidéo Aston Martin
  • Vidéo Audi
  • Vidéo Bentley
  • Vidéo BMW
  • Vidéo Bugatti
  • Vidéo Caterham
  • Vidéo Chevrolet
  • Vidéo Chrysler
  • Vidéo Citroen
  • Vidéo Corvette
  • Vidéo Dodge
  • Vidéo Ferrari
  • Vidéo Fiat
  • Vidéo Ford
  • Vidéo Ford Mustang
  • Vidéo Gumpert
  • Vidéo Honda
  • Vidéo Hummer
  • Vidéo Jaguar
  • Vidéo Jeep
  • Vidéo Koenigsegg
  • Vidéo Lamborghini
  • Vidéo Lancia
  • Vidéo Landrover
  • Vidéo Lexus
  • Vidéo Lotus
  • Vidéo Maserati
  • Vidéo Maybach
  • Vidéo Mazda
  • Vidéo McLaren
  • Vidéo Mercedes
  • Vidéo MG
  • Vidéo Mini
  • Vidéo Mitsubishi
  • Vidéo Nissan
  • Vidéo Opel
  • Vidéo Pagani
  • Vidéo Peugeot
  • Vidéo Porsche
  • Vidéo Renault
  • Vidéo Rolls Royce
  • Vidéo RUF
  • Vidéo Saab
  • Vidéo Saleen
  • Vidéo Seat
  • Vidéo Shelby
  • Vidéo Skoda
  • Vidéo Smart
  • Vidéo Subaru
  • Vidéo Suzuki
  • Vidéo Toyota
  • Vidéo TVR
  • Vidéo Venturi
  • Vidéo Volkswagen
  • Vidéo Volvo
  • Vidéo Wiesmann
Vidéos motos

CATEGORIE VENTURI

hit - vote - date

Venturi présente la Jamais Contente, hommage au premier véhicule électrique qui a dépassé les 100km/h en 1899.

13/10/2010

Mondial auto 2010 : Venturi Jamais Contente

vote vote

Venturi présente la Jamais Contente, hommage au premier véhicule électrique qui a dépassé les 100km/h en 1899.

Diaporama sur des constructeurs de voiture de sport comme ACcobra, Detomaso Panthera, Venturi 400, Donkervoort, Gillet Vertigo, Wiesmann, Spyker, Panoz, Ultima et Saleen.

16/11/2009

AC cobra, Saleen, Ultima, Venturi etc..

vote vote vote vote

Diaporama sur des constructeurs de voiture de sport comme ACcobra, Detomaso Panthera, Venturi 400, Donkervoort, Gillet Vertigo, Wiesmann, Spyker, Panoz, Ultima et Saleen.

La recette employée sur la Trophy est connue des " Venturistes ". Claude Poiraud et son équipe ont en effet repris le châssis poutre des Venturi 200 et 260 constitué de tôles d'acier soudées. Mais par rapport aux GT de route " made in France ", un allègement a été opéré sur certaines tôles du châssis et surtout les dimensions ont sensiblement évolué pour passer au mieux les 407 ch du V6 : l'empattement passe de 2,4 à 2,5 mètres, et les voies gagnent +11 cm à l'avant (1,575 mètre) et +17 cm à l'arrière (1,64 mètre). Les trains roulants conservent l'architecture des GT de série (train arrière multibras et double triangulation à l'avant) mais bénéficient d'une mise au point spécifique réalisée par Jean-Philippe Vittecoq, ex-metteur au point de Michelin, qui a notamment participé à la mise au point de la Bugatti EB110. Une référence en somme ! Le seul écueil à cette mise au point sont les pneumatiques Michelin MXX3 de tourisme (AV 235/40 ZR 18 et AR 285/35 ZR 18) peu compatibles, malgré leurs qualités exceptionnelles pour la catégorie, à un usage circuit intensif, surtout associé à l'arme secrète de la Venturi Trophy : son freinage carbone. Venturi en partenariat avec Carbone Industrie n'a pas lésiné en innovant avec un freinage carbone (des disques ventilés de 13 pouces en 320 x 38 mm) pincés par des étriers Alcon 4 pistons. Cette différence de performances intrinsèques entre freinage/tenue de route et pneumatiques sera d'ailleurs soulignée par Jean-François Guittard dans un essai d'Auto Hebdo : " […] les freins carbone ont besoin d'être durement sollicités pour ralentir l'ensemble. Par contre, avec la bonne pression (sur la pédale de frein NDRL), c'est efficace et se sont les pneus qui déclarent rapidement forfait. " Pour avoir eu le privilège (un grand merci à Bertrand D. !) de rouler en passager sur circuit en Trophy, le plus impressionnant est bien l'endurance indestructible des freins, inconnu avec une voiture de tourisme, surtout après plusieurs tours très rapides d'affilés ! D'ailleurs, Michelin fera évoluer ses pneus au fil des saisons avec les MXX3 Cup, plus aptes à supporter les contraintes, puis lorsque le temps viendra d'adapter les Trophy aux courses de GT, elles deviendront des Venturi 400 GTR et seront dotées d'éléments des trains roulants des 500 LM pour recevoir notamment des pneus slicks. La direction s'améliore également avec une assistance électrique Valeo qui sera par la suite déployée sur le reste de la gamme routière, faisant taire ainsi les critiques sur l'assistance variable de direction qui affectait les Venturi depuis leur naissance. Le travail d'allègement a payé avec 1060 kg sur la bascule (la 400 GT est annoncée à 1150 kg et une 260 LM à 1160 kg), la Venturi Trophy est ainsi très performante avec ses 407 ch (2,6 kg/ch). Pour les impressions au volant et en passager sur les qualités dynamiques de la Venturi Trophy, nous vous invitons à lire les témoignages suivants

11/10/2009

Ventury 400 Trophy

vote vote vote vote

La recette employée sur la Trophy est connue des " Venturistes ". Claude Poiraud et son équipe ont en effet repris le châssis poutre des Venturi 200 et 260 constitué de tôles d'acier soudées. Mais par rapport aux GT de route " made in France ", un allègement a été opéré sur certaines tôles du châssis et surtout les dimensions ont sensiblement évolué pour passer au mieux les 407 ch du V6 : l'empattement passe de 2,4 à 2,5 mètres, et les voies gagnent +11 cm à l'avant (1,575 mètre) et +17 cm à l'arrière (1,64 mètre). Les trains roulants conservent l'architecture des GT de série (train arrière multibras et double triangulation à l'avant) mais bénéficient d'une mise au point spécifique réalisée par Jean-Philippe Vittecoq, ex-metteur au point de Michelin, qui a notamment participé à la mise au point de la Bugatti EB110. Une référence en somme ! Le seul écueil à cette mise au point sont les pneumatiques Michelin MXX3 de tourisme (AV 235/40 ZR 18 et AR 285/35 ZR 18) peu compatibles, malgré leurs qualités exceptionnelles pour la catégorie, à un usage circuit intensif, surtout associé à l'arme secrète de la Venturi Trophy : son freinage carbone. Venturi en partenariat avec Carbone Industrie n'a pas lésiné en innovant avec un freinage carbone (des disques ventilés de 13 pouces en 320 x 38 mm) pincés par des étriers Alcon 4 pistons. Cette différence de performances intrinsèques entre freinage/tenue de route et pneumatiques sera d'ailleurs soulignée par Jean-François Guittard dans un essai d'Auto Hebdo : " […] les freins carbone ont besoin d'être durement sollicités pour ralentir l'ensemble. Par contre, avec la bonne pression (sur la pédale de frein NDRL), c'est efficace et se sont les pneus qui déclarent rapidement forfait. " Pour avoir eu le privilège (un grand merci à Bertrand D. !) de rouler en passager sur circuit en Trophy, le plus impressionnant est bien l'endurance indestructible des freins, inconnu avec une voiture de tourisme, surtout après plusieurs tours très rapides d'affilés ! D'ailleurs, Michelin fera évoluer ses pneus au fil des saisons avec les MXX3 Cup, plus aptes à supporter les contraintes, puis lorsque le temps viendra d'adapter les Trophy aux courses de GT, elles deviendront des Venturi 400 GTR et seront dotées d'éléments des trains roulants des 500 LM pour recevoir notamment des pneus slicks. La direction s'améliore également avec une assistance électrique Valeo qui sera par la suite déployée sur le reste de la gamme routière, faisant taire ainsi les critiques sur l'assistance variable de direction qui affectait les Venturi depuis leur naissance. Le travail d'allègement a payé avec 1060 kg sur la bascule (la 400 GT est annoncée à 1150 kg et une 260 LM à 1160 kg), la Venturi Trophy est ainsi très performante avec ses 407 ch (2,6 kg/ch). Pour les impressions au volant et en passager sur les qualités dynamiques de la Venturi Trophy, nous vous invitons à lire les témoignages suivants

En 1984, la première Venturi est présentée au Mondial de l’Automobile de Paris. Née du génie créatif de Claude POIRAUD et Gérard GODFROY, elle avait pour objectif d’être la seule voiture française de Grand Tourisme, mais en restant légère, 850 kg pour une cylindrée de 2 litres. Le siège de l’usine se situait alors dans les Pays de Loire, à Couëron (44) où près de 700 Venturi furent construites en 20 ans.<br /><br /><br /><br />Venturi, réputée pour la tenue de route exemplaire de ses réalisations, sût aussi innover dans d’autres domaines. La 400 GT demeure la voiture française la plus performante de tous les temps, notamment en étant la première voiture de route au monde équipée de freins carbone en série.<br /><br /><br /><br />La compétition de haut niveau a forgé la popularité de la marque. Tout le monde se souvient encore du mémorable "Venturi Gentlemen Drivers Trophy" qui réunissait en 1992 un imposant plateau de 75 pilotes.<br /><br /><br /><br />Venturi s’est également illustrée lors de brillantes participations aux 24 Heures du Mans avec notamment en 1993 avec Christophe Dechavanne sur la Venturi Jaccadi aux cotés de Jacques Laffite, et en 1995, Paul Belmondo engagé sur l’unique 600 SLM.<br /><br /><br /><br />Venturi s’est aussi essayée à la Formule 1 par la création de l’écurie Venturi-Larousse en 1991.<br /><br /><br /><br />C’est dans les courses internationales de GT qu’elle obtint ses plus belles lettres de noblesse en triomphant à plusieurs reprises face à Ferrari et Porsche. 1994 fut en effet l’année de la consécration pour Venturi, qui remporta par 3 fois son duel face aux F40 et autres concurrents : à Dijon, la 600 LM de Ferté et Neugarten de l’écurie Jaccadi, aux 1000 km de Paris, victoire de Pescarolo et Basso sur 600 LM, et enfin aux 4 Heures de Spa, encore avec Ferté et Neugarten.<br /><br /><br /><br />En 2001, Gildo Pallanca Pastor rachète la marque et lui donne un nouveau souffle.

19/08/2009

Souvenir de la Venturi

vote vote vote vote

En 1984, la première Venturi est présentée au Mondial de l’Automobile de Paris. Née du génie créatif de Claude POIRAUD et Gérard GODFROY, elle avait pour objectif d’être la seule voiture française de Grand Tourisme, mais en restant légère, 850 kg pour une cylindrée de 2 litres. Le siège de l’usine se situait alors dans les Pays de Loire, à Couëron (44) où près de 700 Venturi furent construites en 20 ans.



Venturi, réputée pour la tenue de route exemplaire de ses réalisations, sût aussi innover dans d’autres domaines. La 400 GT demeure la voiture française la plus performante de tous les temps, notamment en étant la première voiture de route au monde équipée de freins carbone en série.



La compétition de haut niveau a forgé la popularité de la marque. Tout le monde se souvient encore du mémorable "Venturi Gentlemen Drivers Trophy" qui réunissait en 1992 un imposant plateau de 75 pilotes.



Venturi s’est également illustrée lors de brillantes participations aux 24 Heures du Mans avec notamment en 1993 avec Christophe Dechavanne sur la Venturi Jaccadi aux cotés de Jacques Laffite, et en 1995, Paul Belmondo engagé sur l’unique 600 SLM.



Venturi s’est aussi essayée à la Formule 1 par la création de l’écurie Venturi-Larousse en 1991.



C’est dans les courses internationales de GT qu’elle obtint ses plus belles lettres de noblesse en triomphant à plusieurs reprises face à Ferrari et Porsche. 1994 fut en effet l’année de la consécration pour Venturi, qui remporta par 3 fois son duel face aux F40 et autres concurrents : à Dijon, la 600 LM de Ferté et Neugarten de l’écurie Jaccadi, aux 1000 km de Paris, victoire de Pescarolo et Basso sur 600 LM, et enfin aux 4 Heures de Spa, encore avec Ferté et Neugarten.



En 2001, Gildo Pallanca Pastor rachète la marque et lui donne un nouveau souffle.

La venturi 400 gt est un véhicule français produit de 94 a 96, v6 d une puissance de 408 ch a 6000 tr/min. <br /><br />Les performances :<br /><br />Vitesse maxi en km/h: 290<br /><br />400 m DA en secondes: 11<br /><br />1 000 m DA en secondes: 22<br /><br />0 à 100 km/h : 4,7<br /><br /><br /><br />Vous en voulez une, va falloir vous accrocher il n'en existe qu'une quinzaine..<br /><br />

25/02/2009

Venturi 400 GT au banc

vote vote vote vote

La venturi 400 gt est un véhicule français produit de 94 a 96, v6 d une puissance de 408 ch a 6000 tr/min.

Les performances :

Vitesse maxi en km/h: 290

400 m DA en secondes: 11

1 000 m DA en secondes: 22

0 à 100 km/h : 4,7



Vous en voulez une, va falloir vous accrocher il n'en existe qu'une quinzaine..

Bienvenue à la découverte d'un autre monde... Cette voiture ne pollue pas, ne fait pas de bruit, à un vrai look de sportive et... elle est sportive!!! La Venturi Fetish, c'est le 0 à 100 km/h en moins de 5 sec et 160km/h en pointe mais c'est surtout faire le plein en 1h sur le triphasé! Eh oui cette voiture est électrique et est animée par 31 modules de batteries lithium Ion (248kg). Son prix: 297.000€

11/06/2008

Venturi Fetish

vote vote vote vote

Bienvenue à la découverte d'un autre monde... Cette voiture ne pollue pas, ne fait pas de bruit, à un vrai look de sportive et... elle est sportive!!! La Venturi Fetish, c'est le 0 à 100 km/h en moins de 5 sec et 160km/h en pointe mais c'est surtout faire le plein en 1h sur le triphasé! Eh oui cette voiture est électrique et est animée par 31 modules de batteries lithium Ion (248kg). Son prix: 297.000€

Inscrivez-vous!

Actuellement déjà plus de 6 video Venturi ! Video-auto.com rassemble ici les meilleures videos de Venturi du web. Envie de participer au developpement de votre site de videos de voitures préféré ? Cela est possible en nous envoyant vos liens ou vidéos de Venturi en cliquant sur ce lien.

4248360
3978335
3755675

Suite...

Derniers inscrits

jamesxv34cvkitjafriksderanitne5srrenssila

Derniers commentaires

emoahrensguilslaasdustslaasdustslaasdust

Dernières vidéos

taz34400taz34400taz34400taz34400