• Vidéo AC
  • Vidéo Alfa Romeo
  • Vidéo Alpine
  • Vidéo Ariel
  • Vidéo Ascari
  • Vidéo Aston Martin
  • Vidéo Audi
  • Vidéo Bentley
  • Vidéo BMW
  • Vidéo Bugatti
  • Vidéo Caterham
  • Vidéo Chevrolet
  • Vidéo Chrysler
  • Vidéo Citroen
  • Vidéo Corvette
  • Vidéo Dodge
  • Vidéo Ferrari
  • Vidéo Fiat
  • Vidéo Ford
  • Vidéo Ford Mustang
  • Vidéo Gumpert
  • Vidéo Honda
  • Vidéo Hummer
  • Vidéo Jaguar
  • Vidéo Jeep
  • Vidéo Koenigsegg
  • Vidéo Lamborghini
  • Vidéo Lancia
  • Vidéo Landrover
  • Vidéo Lexus
  • Vidéo Lotus
  • Vidéo Maserati
  • Vidéo Maybach
  • Vidéo Mazda
  • Vidéo McLaren
  • Vidéo Mercedes
  • Vidéo MG
  • Vidéo Mini
  • Vidéo Mitsubishi
  • Vidéo Nissan
  • Vidéo Opel
  • Vidéo Pagani
  • Vidéo Peugeot
  • Vidéo Porsche
  • Vidéo Renault
  • Vidéo Rolls Royce
  • Vidéo RUF
  • Vidéo Saab
  • Vidéo Saleen
  • Vidéo Seat
  • Vidéo Shelby
  • Vidéo Skoda
  • Vidéo Smart
  • Vidéo Subaru
  • Vidéo Suzuki
  • Vidéo Toyota
  • Vidéo TVR
  • Vidéo Venturi
  • Vidéo Volkswagen
  • Vidéo Volvo
  • Vidéo Wiesmann
Vidéos motos

WILLYS INTERLAGOS

Partager sur Facebook

Les Willys Interlagos on été produites sous license par Willys Overland do Brasil à l'usine Santo Amaro dans l'état de São Paulo state au Brésil.

La production débuta en 1961 par l'importation de modèles Alpine venant de France. Au total, 822 modèles furent construits. Trois versions existaient : une berlinette, un coupé et une convertible.





Les ventes commencèrent en 1962 et se terminèrent en 1966.

En effet, en 1967, Ford Motor Company rachète Willys au Brasil, et arrète la production de la Dauphine Gordini en 1968.





Tout au long de sa vie, la production de l'Interlagos resta très artisanale.

De 1962 à 1963, l'usine présentait 4 options moteur :



le 845 de 40 cv, taux de compression 8,2:1, carbu. Solex (32 PIBT)

le 904 de 50 cv, taux de compression 8,2:1, carbu. Solex (32 PIBT)

le 998 N de 56 cv, taux de compression 8,2:1, carbu. Solex (32 PIBT)

le 998 C de 65 cv, taux de compression 10:1, carbu. Solex (36 double)

De 1964 à 1966, l'usine ne proposait plus qu'une seule option : le "1093" est une moteur de 845 cc de 53 cv, taux de compression 9,2:1, carburateur Solex (32 PAIA double). En 1964, l'auto devient mieux finie, le système electrique passe du 6 volts au 12 volts, la carrosserie en fibre de verre est plus solide.

Qu'en avez vous pensé?

+1 -1

Posté par
taz34400

CatégoriesAlpine

date Le 20 juillet

69%69%69%

vu 1768 fois

envoyer Envoyer à un ami

blog Poster sur votre blog

Inscrivez-vous!

Commentaires

taz34400

taz34400 - Posté le 21 juillet 2009 à 00h23

en France elle était vendue come sportive , mais la bas j'en suis pas sur !elle ne reprennait que les bases des A108et A110 !


tuner10

tuner10 - Posté le 20 juillet 2009 à 19h26

euh, apparemment, le moteur était pas super puissant selon les infos donné. c'est pas mon kiff non plus, puis, le vendre comme une sportive, c'est un peu mentir Clin d'oeil


ptilou63

ptilou63 - Posté le 20 juillet 2009 à 17h21

certainement très rare, mais pas mon kiff


Shelby

Shelby - Posté le 20 juillet 2009 à 14h09

le prix d'epoque de cette "engin"?


4 vidéos au hasard

4248360
3978335
3755675

Suite...

Derniers inscrits

sierra42calmoncenathhchochdevoonseaholtzprest

Derniers commentaires

taz34400tuner10greg9114vanilla75

Dernières vidéos

taz34400taz34400taz34400taz34400